Le Crapaud commun

Identification

Photo : A.Laudelout

le Crapaud commun est grand et plutôt massif. Sa peau est pustuleuse et sèche, et de couleur généralement gris beige, tirant sur le brun, le vert ou le jaune. Ses yeux sont rouge-orange cuivré, et présentent une pupille horizontale. Deux larges glandes parotoïdes sont visibles à l’arrière de ceux-ci. D’une taille allant de 11 cm à 15 cm, les femelles sont généralement plus grandes que les mâles (mesurant 8 à 10 cm). Les mâles possèdent des sacs vocaux internes. Les œufs sont pondus en deux rubans gélatineux parallèles, longs de 1 à 3 m. Chaque ponte peut comporter en moyenne 5000 à 7000 œufs. Les têtards sont petits et très noirs, et leur queue se termine en demi-cercle.

Biologie

Le Crapaud commun sort d’hibernation lorsque les températures se radoucissent, vers fin février-début mars. La migration prénuptiale débute alors. Elle se déroule la nuit dès le coucher du soleil, et dure 10 à 15 jours, voire plus. Les crapauds peuvent ainsi parcourir plusieurs dizaines, voire centaines, de mètres par nuit avant de rejoindre le point d’eau de reproduction. Les accouplements se déroulent dans l’eau, entre la mi-mars et la mi-avril, et donnent lieu à de grands rassemblements d’amphibiens très bruyants, où les mâles se disputent les femelles. Il arrive souvent même d’observer plusieurs males s’accrocher à une même femelle. Une fois pondus, les œufs sont fécondés par les mâles. La reproduction se déroule en l’espace de quelques jours seulement, et la plupart des adultes quittent aussitôt l’eau pour rejoindre leurs quartiers d’été, situés à parfois plus d’un kilomètre. Les adultes deviennent alors exclusivement nocturnes et terrestres, et se déplacent peu. A la fin de l’été, les crapauds sexuellement matures entament une nouvelle migration les rapprochant de l’étang de reproduction. Ils hiberneront à nouveau à seulement quelques dizaines ou centaines de mètres de cet étang, dans un trou, sous un tas de bois ou d’herbes, ou encore dans une cave. Le Crapaud commun vit en moyenne entre 7 et 10 ans. Les mâles deviennent sexuellement mâtures vers l’âge de 3 ans, et les femelles vers 4-5 ans. Les œufs se développent en une ou deux semaines, et les têtards se métamorphosent 2 ou 3 mois plus tard.

Comportement

Les Crapauds communs ne se déplacent que sur de courtes distances, en marchant ou par petits bonds. Plutôt fidèles au même lieu de ponte, il leur arrive bien souvent de venir se reproduire à leur lieu de naissance. A la vue d’un prédateur, le crapaud se dresse sur ses pattes en se gonflant et sécrète un venin irritant sur toute la surface de la peau.

Régime alimentaire

Très variée, la nourriture des adultes se compose de vers de terre, araignées, cloportes, limaces, chenilles, mille-pattes, fourmis, carabidés. Les jeunes se nourrissent de petits vers, collemboles et acariens, trouvés dans la litière du sol, et les têtards mangent débris organiques et algues diverses.

Habitat

Le Crapaud commun affectionne des milieux terrestres variés, comprenant des abris frais et humides : bois, friches, milieux agricoles pas trop intensifs, carrières, anciens sites industriels, jardins, parcs de châteaux et parcs urbains, etc. Son site de reproduction est en général un point d’eau permanent d’une certaine profondeur (mares et étangs en milieu ouvert ou forestier, fossés, ornières, mares artificielles de parcs et jardins, etc.), et comprenant des supports verticaux pour y accrocher ses œufs. Largement répandu, il est assez tolérant à la présence de poissons dans les étangs.

 

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour préserver la biodiversité des habitats naturels en Wallonie et à Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !

Avec le soutien de

Grenouilles sur les routes